Crédit immobilier : bloquer le taux accordé par votre banque pendant votre achat

Partager sur :
Crédit immobilier : bloquer le taux accordé par votre banque pendant votre achat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entre le jour de la simulation et la réponse ferme de la banque, les taux peuvent continuer à augmenter. C'est pour cela que l'emprunteur doit être particulièrement réactif.

Les taux immobiliers n'en finissent plus de progresser. Depuis décembre, les taux ont progressé de près de 25 points de base, quelle que soit la durée. En décembre, le taux moyen, toutes durées confondues, était de 1,06% quand il atteint 1,27% en avril. Dans le détail, sur 15 ans le taux moyen est désormais de 1,12%, sur 20 ans de 1,25% et sur 25 ans de 1,37%, selon les derniers chiffres de l'Observatoire Crédit Logement CSA, qui fait référence.

Et pour Sandrine Allonier, directrice des études de Vousfinancer, cette hausse n'est pas finie. "Il est certain qu’en début d’année, on ne s’attendait pas à une telle remontée des taux en 2022… Actuellement, dans ce contexte marqué par la hausse de l’inflation, la situation géopolitique et l’évolution de la politique des banques centrales, les taux d’emprunt d’Etat à 10 ans atteignent 1,5%, un niveau inédit depuis aout 2014, à un moment où les taux de crédit étaient en moyenne à 3%. Le mouvement de remontée des taux devrait donc se poursuivre dans les prochaines semaines, même s’il reste limité par le niveau des taux d’usure".

Un taux valable 8 à 15 jours

Ces barèmes, qui évoluent parfois plusieurs fois dans le mois, peuvent avoir de vraies conséquences pour les Français qui veulent emprunter. Vousfinancer rappelle que les propositions de taux transmises par les banques lors de la présentation des profils des emprunteurs potentiels ne sont valables que 8 à 15 jours selon les banques. Si l'emprunteur n'est pas suffisamment réactif, une hausse des taux de 0,10 ou 0,20 point (par exemple pour passer de 1,2% à 1,3% ou 1,4%) peut être appliquée. Cela aura "un impact sur le taux d’endettement, et parfois même sur le plan de financement qui doit alors être modifié, ce qui allonge encore les délais d’obtention du crédit", précise le courtier.

C'est pourquoi l'emprunteur doit envoyer son dossier de prêt complet à la banque dans les jours qui suivent la simulation, afin de "bloquer" le taux accordé. Pour anticiper la constitution d'un dossier, Vousfinancer rappelle ce qu'il faut fournir:

  • Compromis de vente
  • Justificatif de domicile
  • Document d’identité
  • Livret de famille
  • 3 derniers bulletins de salaire, ou les 3 derniers bilans comptables pour les commerçants, artisans, agriculteurs et professions libérales
  • 3 derniers relevés de comptes bancaires
  • 2 derniers avis d’imposition
  • Justificatifs de tout crédit éventuel en cours
  • Justificatif de l’apport personnel
  • Tout document attestant d’éventuels revenus fonciers